Accueil / Actualités / Actualités / La vie du réseau / Prise en compte de l’indicateur carbone dans la RE2020

Prise en compte de l’indicateur carbone dans la RE2020

La Réglementation Environnementale 2020 (RE2020) succédera à la réglementation thermique actuelle (RT2012). Elle propose de prendre en compte un indicateur sur le carbone émis tout au long du cycle de vie. Cette initiative très intéressante pourrait contribuer à décarboner le secteur de la construction.

Cependant plusieurs experts des filières biosourcées se sont unis pour demander une révision de la méthode utilisée pour évaluer correctement l’impact des matériaux de construction sur le réchauffement climatique. En effet, La méthode utilisée dans E+C- pour le calcul des impacts environnementaux est une Analyse de Cycle de Vie (ACV) statique. Or, cette méthode ne représente pas l’impact réel des matériaux sur le réchauffement climatique puisqu’elle considère que les stockages et émissions de carbone des matériaux ont lieu en même temps. Or, dans la réalité, une part des émissions a lieu lors de la fabrication des matériaux, et une autre part lors de la fin de vie. Ce sujet est connu sous le terme de « stockage temporaire du carbone ». Ne  pas tenir compte de ce délai revient à passer sous silence le bénéfice du stockage dans les matériaux biosourcés : pendant toute la durée de vie du bâtiment, le carbone stocké temporairement ne contribue pas aux changements climatiques.

Télécharger le courrier préconisant une meilleure prise en compte des impacts environnementaux dans la future RE2020

Atlanbois
Bâtiment B
15, boulevard Léon Bureau, 44200 Nantes cedex 02
Tél. : 02 40 73 73 30
haut de page