Les avantages du Bois Energie

Renouvelable, disponible localement, neutre en CO2, source d’entretien du paysage, créateur d’emplois, le bois est une ressource contribuant à répondre aux défis énergétiques du XXIème siècle.

Avantages environnementaux

Le bois est une source d’énergie locale, naturelle et renouvelable
par photosynthèse.

Sa consommation permet d’économiser les énergies fossiles et fissiles (pétrole, gaz, charbon, uranium) dont les stocks sont limités.

Il s’agit de la première énergie renouvelable thermique nationale.

L’utilisation du bois énergie contribue à l’entretien de la forêt et du paysage.
La valorisation énergétique des sous produits forestiers et bocagers permet d’améliorer l’état sanitaire des espaces boisés.

L’utilisation du bois énergie permet également de valoriser les sous-produits de la filière « bois » en combustible.

Le combustible bois peut aussi provenir des bois de rebut propres collectés par des centres de tri : une chaufferie bois peut alors valoriser ces produits de fin de vie s’ils ne contiennent pas de traitement ou adjuvant.

 Bûches Granulés  Plaquettes
     plaquettes.png

Le bois énergie permet de lutter contre la dérive de l’effet de serre.

La quantité de CO² dégagée lors de la combustion du bois est comparable à celle absorbée par les arbres lors de leur croissance. Le bilan carbone de la filière bois énergie est donc neutre dans le cadre d’une gestion forestière durable, comme cela prévaut en Europe.

Des documents sur le bilan énergétique, le bilan carbone, l’impact environnemental du chauffage automatique au bois sont disponibles auprès de l’ADEME et d’Atlanbois.

 

Avantages économiques

La création de ressources locales :

La collecte, le transport, la préparation de combustibles bois se font généralement dans un rayon de moins de 50 à 100 kms des chaufferies, ce qui permet de contribuer à l’économie locale.

 

Un coût de chaleur stable et compétitif :

graphique.jpg

Dans la solution gaz ou fioul, la composition du MWh utile est :
– 5 à 15 % d’amortissement des investissements
– 5 à 15 % d’exploitation et maintenance
– 60 à 90 % d’énergie

Dans la solution Bois Energie, cette répartition des coûts est de :
– 25 à 50 %d’amortissement des investissements
– 25 à 35 % d’exploitation et maintenance
– 35 à 50 % d’énergie (appoint + bois)

 

Le passage au bois énergie est l’une des alternatives possibles pour mieux maîtriser les coûts de production de chaleur, avec un coût du MWh utile qui dépend 2 fois moins du prix du combustible qu’avec le gaz ou le fioul. Les 2/3 du coût de revient de l’énergie issue de chaufferie bois sont issus de charges fixes ou quasi-fixes (amortissement, exploitation et maintenance).

Une augmentation de 20% du prix de l’ensemble des combustibles provoquera une hausse du poste énergie thermique d’environ :
– 12 % avec le gaz ou le fioul
– 5% avec le bois énergie

Au-delà de cette stabilité, l’énergie bois est compétitive, puisqu’elle permet, dans de nombreux cas et avec le concours de subventions à l’investissement et d’une TVA à taux réduit, de dégager une économie en coût global de quelques % à 20 % par rapport aux énergies fossiles.

 

Avantages sociaux

Le bois énergie est créateur d’emploi : il permet de créer en moyenne trois fois plus d’emploi local que les énergies fossiles. Ceci s’explique par la nécessité de :

  • mobiliser le bois issu de l’entretien des milieux naturels (bois et forêts, bords de rivière, chemins de randonnée, haies, arbres d’alignements urbains) ou issu des activités commerciales, artisanales ou industrielles ;
  • collecter et transformer les matières premières en combustible ;
  • livrer le bois en chaufferie ;
  • construire et exploiter les chaufferies ;
  • recycler les cendres en agriculture ou en forêt.

En savoir plus…