Bois et développement durable

Pendant sa croissance en forêt, le bois est un « puits de carbone » : par le phénomène de photosynthèse, il absorbe le CO2 et produit de l’oxygène. Une fois coupé, dans le cadre d’une gestion durable des forêts, il stocke le CO2 durant toute sa période d’utilisation. En fin de vie, sa valorisation en ressource énergétique ou son réemploi font du bois une excellente réponse aux enjeux environnementaux.

Le bois, puits de carbone

schéma photosynthèse L’arbre, par le phénomène de photosynthèse, absorbe en forêt le CO2 présent dans l’atmosphère. En fin de vie, il se décompose et rejette une partie du carbone retenu pendant sa croissance, une autre partie étant stockée dans le sol. En revanche, s’il est récolté :

• de nouveaux arbres poussent : le CO2 continue d’être absorbé.

• le bois est utilisé : le carbone reste fixé dans les fibres. Les produits bois, tels que les constructions, les charpentes, les meubles, mais aussi les emballages et les papiers prolongent le stockage du carbone pendant leur durée de fabrication et leur durée de vie. On parle de « séquestration du carbone ».

La forêt, véritable puits de carbone, est ainsi un lieu de « stockage » durable et en quantité importante de CO2 dans la biomasse et dans les sols. En moyenne, 1 m3 de bois permet de stocker 1 tonne de CO2.

 

Le bois un matériau renouvelable

Contrairement à l’idée reçue selon laquelle utiliser le bois contribue à la destruction des forêts, le développement de l’utilisation du bois permet de développer durablement les surfaces forestières. Donner une valeur marchande et développer une valorisation du bois est un gage de développement de la forêt. En Europe, la forêt se développe et le prélèvement de bois reste inférieur à sa production biologique. Utiliser du bois, et encore plus s’il est certifié, fait du bien à nos forêts.

Le bois est économe en énergie

Pour sa transformation, le bois exige peu d’énergie. De tous les matériaux de structure, le bois est celui dont le contenu en énergie grise est le plus faible : il est par exemple plus de 100 fois inférieur à celui de l’aluminium.

schema_conso_energie2.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bois est la première énergie renouvelable

Les produits connexes de la transformation du bois (écorces, sciures, rebuts de production …) tout comme les produits issus de l’exploitation forestière (rémanents, bois déchiquetés ..) sont brulés et valorisés comme source d’énergie achevant le cycle vertueux du bois.

schema_stockage_carbone

 

Le développement du matériau bois s’inscrit aujourd’hui dans une optique de stratégie de croissance durable et responsable de l’environnement. C’est l’objet du contrat signé par 4 ministères et les représentants des professionnels de la filière forêt bois.

Retrouvez de plus amples informations en téléchargeant notre guide « Construire avec le Bois pour l’Environnement »

 

 

 

 

 

 

 

En savoir plus…