Les structures porteuses

Les structures porteuses principales sont une succession de poteaux et poutres articulés  rayonnants suivant une trame de 2,70 m, supports de l’enveloppe extérieure du clos et couvert et des planchers intermédiaires.
Constitués de poteaux et de traverses en lamellé collé, ils supportent la couverture, les murs extérieurs ainsi que les planchers. L’assemblage poteau/traverse est réalisé via des ferrures en âme pour les assemblages courants apportant un double intérêt d’ordres esthétiques et de résistance au feu.
La stabilité au vent est assurée grâce aux noyaux bétons de la cage d’escalier et du bout de l’atrium ainsi que par la palée de stabilité constituée de diagonales en lamellé collé pour les étages et de tubes métalliques au rez de chaussée. La transmission des efforts horizontaux dus au vent sur ces points durs est réalisée par l’intermédiaire des différents planchers connectés bois/béton par système SBB Avis Technique N°3/11-711) formants diaphragmes.

Le dimensionnement simultané des deux matériaux permet d’exploiter au maximum les performances de chaque élément : légèreté du bois et grande résistance à la compression du béton. La légèreté de la structure bois permet ainsi de minimiser le volume de béton armé des fondations.

Ainsi les fondations permettent ici de réaliser un R+3 en bois, mais n’auraient supporté qu’un R+2 en béton armé. (soit un étage de moins)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.